Accueil > Les charmes d'Ishikawa > Événements > Région de Noto

Main content starts here.

Événements:Région de Noto

Région de Noto

La péninsule de Noto est un véritable berceau des festivités, au point qu'une fête s’y déroule quelque part chaque semaine. La fête excitante de Kiriko-matsuri est une occasion à ne pas laisser passer.

Région de Kanazawa

Ici, les festivités prennent une allure rétro et font revivre les temps anciens, comme la fête de Kanazawa Hyakumangoku-matsuri où des guerriers féodaux en armure défilent dans la ville, ou encore l'illumination du jardin Kenroku-en.

Région de Kaga / Hakusan

Les fêtes des sanctuaires mettent en scène des parades à l’occasion desquelles sont hissés à épaule d'homme les mikoshi, sanctuaires portatifs où demeure l'esprit divin. Également, la fête des bonhommes de neige Yukidarma-matsuri en pays neigeux est très populaire.

Festival Abare (Saccage)

Le festival d’abare est très connu pour son atmosphère sauvage. Le jour du festival, des parades défilent dans les rues, transportant une quarantaine de lanternes sacrées (dont certaines font 7 m de hauteur) et deux sanctuaires portatifs (omikoshi).

Festival Issaki Hôtô

Parmi les festivals d’été de Noto, c’est l’un des plus importants et des plus animés. Des hommes vigoureux originaires d’une ville de pêcheurs appelée Ishizaki paradent dans les rues en poussant de grands cris tout en transportant sur leurs épaules des hôtô (des lanternes votives).

Festival Tomobata

Un bateau chargé d’un omikoshi (sanctuaire portatif) suivi de 10 autres bateaux décorés de drapeaux tomobata et de banderoles de 5 couleurs flottant au vent sillonnent la baie. Il s’agit d’une cérémonie propitiatoire pour la pêche. Ce magnifique festival, débordant de vie, souligne le caractère pittoresque d’une ville de bord de mer.

Festival Seihakusai

Seihakusai, célébré en mai, est l’un des plus importants festivals de Noto. Ce festival de printemps est dédié au sanctuaire Ootoko-nushi (Sanctuaire Sanno) de la ville de Nanao.

Festival Okuma Kabuto

Lors de ce festival, un personnage nommé « Sarutahiko » portant un masque de tengu (gobelin à long nez) et dansant au rythme des tambours conduit à travers les rues une procession qui transporte un sanctuaire portatif (omikoshi).

Grand Festival de Wajima (Wajima Taisai)

Des lanternes de festival, hautes de 10 m et appelées kiriko, des lanternes portatives en papier de petite taille ainsi que des sanctuaires portatifs appelés « omikoshi » sont transportés à travers les rues de la ville.

Tambours Nafune Gojinjô

On raconte que des joueurs de tambours portant des masques de spectres et coiffés d’algues défirent les armées d’Uesugi Kenshin, qui tenta d’attaquer la région de Nafune en 1577.

La station des cerisiers en fleurs de Noto.

La petite station de Noto Kashima est communément désignée du nom de la « gare aux cerisiers » (Sakura-eki). Au printemps, lorsque les cerisiers qui bordent les rails sont en fleurs, ils forment de leurs branches un arc fleuri.

Le parc des cerisiers de Komaruyama

Ce parc est situé sur une colline qui surplombe la baie de Nanao. Sur le site du parc se trouvait à l’origine un château. Ce parc est réputé pour la floraison de ses cerisiers au printemps et pour celle des azalées (tsutsuji) au début de l’été.

Shio Yawaraji no Sato

C’est l’un des plus fameux sites de Noto pour la contemplation de la floraison des cerisiers. On y trouve quelques 1 500 pieds de la variété de cerisiers Somei-yoshino